06 MAR 15 0 commentaire
Paru dans Ouest France – La chirurgie de l’obésité se développe

Paru dans Ouest France – La chirurgie de l’obésité se développe

La clinique du Ter est engagée dans une démarche de mise en réseau des soins et de création d’un pôle en interne.

 

Chirurgien viscéral et digestif, Olivier Fercocq pratique depuis trois ans la chirurgie bariatrique (chirurgie de l’obésité), à la  clinique du Ter. « L’activité augmente régulièrement, confirme le praticien. Au début, je recevais une soixantaine de patients par an. Aujourd’hui, on est proche des 150. Cette année, nous devrions avoir entre 150 et 160 patients. »

En terme d’obésité, la Bretagne rejoint la tendance nationale. « De nouvelles indications apparaissent, comme le diabète de type 2 chez les personnes qui ont des problèmes de poids, relève le docteur Fercocq. Cela reste une chirurgie à risque, mais réduit à une faible fréquence grâce à l’expérience acquise et au recul par rapport aux différentes techniques(*) . Dans certains cas, il peut y avoir des reprises de poids, dont on commence à s’occuper grâce à des interventions chirurgicales secondaires. La chirurgie bariatrique n’est donc pas miraculeuse, mais l’on reste sur de  bons résultats. »

 

Equipe étoffée

La Clinique du Ter cherche a créer « un petit centre de l’obésité ». L’équipe médicale s’est déjà étoffée, avec le docteur Diane Cunin, qui intervient aux côtés du docteur Fercocq. Par ailleurs, deux diététiciennes prennent désormais en charge les patients, en pré et postopératoire. Un médecin endocrinologue- nutritionniste, ainsi qu’un nouveau gastro-entérologue devraient aussi rejoindre l’établissement.

Dans l’agglomération lorientaise, seule la clinique du Ter dispose d’un service de chirurgie bariatrique. A l’échelle du territoire breton, cette spécialité est proposée dans une dizaine de sites. « Nous travaillons sur une labellisation, indique Olivier  Fercocq. La démarche est initiée par l’Agence régionale de santé, pour mettre au point des normes et critères communs à tous les établissements bretons qui font de la chirurgie bariatrique ».

 

 

(*) Les unes dites restrictives (anneau gastrique et sleeve) ; les autres dites malabsorptives (bypass gastrique ou court-circuit gastrique, et mini-bypass gastrique).

 

© Catherine Jaouen


Ajouter un commentaire

Ajouter un message

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

 

Partager cet article avec un ami

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

Adresse e-mail invalide

Ce champ est obligatoire

 

Votre message a bien été envoyé.